logo

Le premier festival de Musicalité

27 Avril - 1er Mai 2018 , Orléans - France

Inscription

LA MUSICALITé ?

Interpréter la musique avec son corps

A la Jam, nous travaillons sur 4 axes

Ancrer et approfondir le rythme

Se mouvoir en rythme, c'est la base de la danse ! Nous ferons corps avec lui sous toutes ses formes et avec tous les outils possibles grâce aux ateliers du matin et au cours de Lindy.

Lâcher prise

Sortir des réflexes acquis et des passes, pour mieux danser. Ce travail de longue haleine sera surtout approché durant les ateliers et les soirées.

Comprendre la musique

Gagner en confort dans sa danse, grâce à des apports essentiels lors des conférences et des cours de lindy avec musiciens live !

Enrichir et adapter sa danse

Faire de la musique un support de création, grâce à des thématiques précises lors de cours de Lindy avec musiciens

L'OBJECTIF ?

Libérer votre danse sociale ...

Ressentir AU LIEU DE PENSER

Laisser bouger votre corps AU LIEU DE CHERCHER A TOUT MAITRISER

Inventer votre danse AU LIEU DE RECOPIER

Vous amuser AU LIEU D'ANGOISSER

Partager à deux AU LIEU DE GUIDER OU DE SUIVRE

Créer AU LIEU DE RÉPÉTER UNE CHORÉ

Pourquoi venir à la jam ?

Pourquoi venir ?

C'est une raison de venir, mais si c'était la seule vous passeriez à côté de quelque chose...

Exactement ! C'est la raison numéro 1 de venir à la Jam : découvrir une nouvelle façon de danser, à deux, ensemble, en interprétant la musique avec tout votre corps et avec votre partenaire.

Témoignages

  • Hallucinant… Éblouissant... ! Je reviens de ce stage touché, bouleversé, ému, inspiré, survolté... Et je reviens l'année prochaine… Et la suivante… pourquoi ? Parce que ce week-end organisé par la jam est totalement différent de tous les autres stages ou cours de swing : au lieu d'enchaîner la technique et les passes, on y apprend l'essence du lindy hop et on ne dansera plus jamais pareil ! Ouf… Pour une fois on a brisé les codes, appris à ressentir, à écouter toutes les subtilités de la musique, les nuances, les vrais et les faux breaks et à se connecter d'abord avec la musique, puis par le regard avant de se lancer vraiment dans la danse avec son ou sa partenaire ! Ces trois journées t'apprennent à laisser bouger le corps naturellement, comme à l'origine du lindy, lorsque les cours n'existaient pas et où la moindre drôlerie, la moindre erreur devenait un pas de danse joyeux et libre ! Au stage la jam on apprend le plus important : s'amuser, rire, improviser, inventer ce que l'on danse sur le moment… J'ai également réalisé à quel point je me sentais bridé par des cours souvent trop rigides qui peuvent nous enfermer dans une technique insipide. Grâce notamment au cours d'improvisation théâtrale, je me suis éclaté dès la première soirée à enchaîner des mouvements inspirés de la danse africaine, du mambo ainsi que toute une autre palette d'inventions qui me venaient sur le moment : Pour la première fois je découvrais mon propre style… Quel plaisir immense… Quelle liberté ! Merci merci merci ❤️❤️❤️ Pour terminer, l'ambiance carrément internationale, détendue et amical favorise les rencontres, les bons moments et les fous rires. Ce stage change TOUT et donc il me reste un an pour convaincre mes amis swingers swingueuses de la nécessité de venir s'y ressourcer avec nous L'année prochaine

    Léon Loïc, Nancy
  • 24h après... de retour à la maison... un peu de repos et toutes mes idées (mais pas mes pieds) pour remercier toute l'équipe et l'applaudir de mes deux mains (c'est mieux !) :) Il y a un peu plus de 4 ans, j'avais vu la première édition passer, le concept : original, peu abordé et pourtant tellement évident : danser AVEC la musique, POUR la musique ! J'en avais parlé autour de moi sans pouvoir venir... pendant 3 ans :( Cette année, enfin, j'ai pu vivre cette expérience. Et les qualificatifs sont nombreux... Un festival humain, juste, adapté, qui jamais ne sort de sa ligne directrice. Des professeurs à l'écoute, bienveillants, disponibles. Des bénévoles motivés, souriants, impliqués. Des groupes investis, énergiques, joyeux... Marjorie Moreau, Etchegoyhen Claire et toute l'équipe.... Un grand bravo. Vous m'avez époustouflée, transportée, animée. Continuez comme ça !! Continuez à répandre et à défendre votre vision de la danse et de son enseignement.

    Sara, Paris
Comment ça se passe ?

Une journée type à la Jam

La mise en situation d’écoute et le développement de sa musicalité se fait durant 3 jours à travers tous les cours. Bien plus qu’un atelier d’une ou deux heures pendant un stage classique, à la Jam c’est l’immersion totale qui permet le travail en profondeur et l’ancrage.

 

Chacun « construit » sa Jam en fonction de ses envies car les ateliers du matin sont multiples et vous devez en choisir 2 par matinée.

Seul l’atelier musique est insécable et sur l’inscription particulière puisque vous devez préciser l’instrument joué et votre niveau de pratique.